Fonctionnement

Au cours de leur grossesse, les femmes qui souhaitent se lancer dans l’aventure peuvent à tout moment devenir membre de l’association moyennant une cotisation de 50CHF par année. Dès leur adhésion, elles ont un accès au réseau des veilleurs et veilleuses répertoriés par zone géographique.

Les futures mamans sont invitées à planifier leur calendrier d’aides à domicile à compter de leur date théorique d’accouchement et pendant environ 40 jours. Certaines auront envie des repas seulement, d’autres d’une demi-journée par semaine, d’autres encore de journées complètes en permanence pendant 40 jours. Cette évaluation appartient à chacune,  selon son organisation familiale et ce qu’elle ressent.

Point de vigilance: Attention à ne pas sous-évaluer les besoins! Nous avons souvent tendance à penser que « nous pouvons gérer »… certes! mais à quel prix? Pendant les 40 jours, la femme n’a pas d’énergie disponible pour l’extérieur. Tout ce qu’elle fait en dehors de son cocon pendant cette période est comme « arraché » à son énergie de vie… Mieux vaut prévoir trop d’aide que pas assez, quitte à annuler certaines venues en dernière minute si besoin, pour se décharger de toute organisation après l’accouchement.

Chaque femme compose son équipe de veilleurs et veilleuses selon les besoins et disponibilités de chacun, et est invitée à organiser une rencontre avec ces derniers avant d’accoucher.

Chaque membre veilleur ou maman complète un profil succinct permettant de mieux le connaître, d’indiquer ses besoins et ses disponibilités. Les veilleurs et veilleuses ont le choix des tâches qu’ils ne souhaitent pas faire, ces informations figurent sur leur profil.

Les membres sont informés de tous les évènements organisés par l’association par email. L’accès au réseau est gratuit, les cafés mamans sont accessibles moyennant une participation de 5CHF, les cercles de parole moyennant une participation de 10CHF. Les tarifs des formations, conférences et accompagnements individuels sont communiqués sur demande.

Il n’y a aucune limite géographique à ce projet, chaque femme qui souhaite s’inscrire peut le faire et diffuser l’info autour d’elle pour faire grandir un réseau dans son secteur.