Témoignages

La maternité est parfois un long chemin de solitude. Partageons ici nos retours d’expériences. Pour que chacune puisse s’appuyer et s’enrichir des découvertes et des coups durs des autres.

Après avoir vécu des mois de très grosse fatigue à la naissance de mes 2 premiers enfants, ce qui a été essentiel avant l’accouchement de mon 3ème enfant a été de m’organiser pour être le plus possible disponible à moi-même et à Elliot pendant les 40 jours suivant sa naissance. Je savais que ça ne serait possible que si j’avais la certitude que mes deux autres enfants étaient bien pris en charge et entourés. Markus a posé les 10 premiers jours, et la dernière semaine de cette période de 40 jours. Au milieu, j’ai sollicité mes proches: ceux que je pouvais imaginer vivre avec nous pendant ce temps sensible, ceux que les enfants connaissent bien et avec qui je sais qu’ils sont en sécurité affective. Ma demande portait large: s’occuper des enfants, aider à la gestion du linge, faire des courses, des repas. En parallèle j’ai maintenu la présence de notre aide au ménage (3 heures/15 jours). Nous terminons juste maintenant le défilé des proches à la maison, quasi 2 mois de présence permanente, mon bilan:

Ce qui a été important pour moi: 

– qu’il y ait régulièrement des petites pauses entre les visites, 1 ou 2 jours de battement pour nous retrouver entre nous.

– que je m’autorise vraiment à écouter mon rythme et à m’éclipser quand j’en ressentais le besoin

– que je fasse pleinement confiance à la personne qui était là pour nous aider, même si elle ne faisait pas comme moi, je suis partie du principe que tant que les enfants étaient bien c’était le principal

Ce que ça m’a apporté:

– pouvoir plonger pleinement dans la rencontre avec Elliot et apprendre à le découvrir

– apprendre pas à pas à me faire confiance sur ma capacité à gérer 3 enfants

– avoir la sensation de pouvoir me concentrer sur l’essentiel sans arrières pensées pour me retenir

– avoir du temps pour prendre soin de moi: gym périnéale, bien me nourrir

– ne pas me sentir épuisée et maintenant que cette période est passée me sentir vraiment dispo pour aller de l’avant et peu à peu revenir dans le monde actif

Ce que ça a apporté à la famille:

– pas d’épuisement pour Markus contrairement aux 2 premières naissances, il est resté gardien mais pas seul à tout porter et a pu aussi prendre des temps pour se ressourcer

– la sensation que les 2 aînés ont pu traverser les vagues d’émotions bien entourés, avec toujours qqu’un disponible pour eux. Maintenant que les 40 jours sont passés, c’est presque comme si on ne se rappelait plus de comment c’était avant sans Elliot.

– Le temps pour chacun de trouver sa nouvelle place

Fleur, maman de 3 soleils